Après 10 ans passés en Inde, pourquoi renoncer à l’expérience et les contacts acquis sur le sous-continent ? C’est ainsi que Laura Prasad a lancé Spice Route Solutions, une agence de consulting spécialiste de l’Inde. Car, le marché indien, Laura l’a parcouru de long en large et en travers…

 

Laura Prasad, de la redynamisation de l’IFCCI…

Si les relations entre la France et l’Inde sont de plus en plus dynamiques, Laura Prasad n’y est pas totalement étrangère. Notamment à travers son action comme secrétaire générale de l’IFCCI, la Chambre de Commerce et d’Industrie France Inde.

Depuis 5 ans et demi, l’activité de l’IFCCI est complètement redynamisée. « Le chiffre d’affaires a été multiplié par 3 ; l’équipe est passée de 8 à 23 personnes. Nous avons mis en place de nouveaux services pour les entreprises. 2 nouveaux chapitres ont ouvert leurs portes à Chennai et à Bangalore. Et ce ne sont que les principaux résultats. ».

Installée en Suisse pour raisons familiales, Laura reconnaît qu’il lui a été difficile de quitter la Chambre. « Ces années ont été stimulantes et exigeantes. Je me suis profondément investie dans mon travail. J’étais triste de partir, mais je l’ai fait avec le sentiment du devoir accompli : les activités de l’IFCCI fonctionnent bien, les différents chapitres sont bien implantés et l’équipe, reprise par l’ancienne directrice de Delhi, Payal Kanwar, est solide et fonctionne bien. »

Forte de cette expérience marquante, et d’un impressionnant réseau dans le business franco-indien, Laura Prasad a donc quitté l’Inde avec sa famille. Et, comme tant d’expatriés de retour en Europe, s’est posée la question : et maintenant ?

 

…A Spice Route Solutions, ou comment mettre son expérience au profit de ses clients

Laura Prasad fondatrice de Spice Route Solutions et ancienne secrétaire générale de l'IFCCI

Laura Prasad fondatrice de Spice Route Solutions

L’idée de monter une entreprise m’est venue assez rapidement. J’ai une expertise de l’Inde, et des relations entre l’Europe et l’Inde, et je souhaitais mettre à profit mes 10 années passées en Inde. Spice Route Solutions propose aux entreprises suisses et européennes de les guider dès le début dans le développement de leurs relations avec l’Inde.

Concrètement, je propose une stratégie d’entrée sur le marché indien pour les Européens. Ou vers la Suisse, pour les entreprises indiennes, mais aussi vers l’Europe et notamment les pays limitrophes de la Suisse : la France, l’Allemagne… Tout dépend des besoins et de la volonté des entreprises indiennes et de ce qu’elles recherchent : partenariats, exportations, avec qui et avec quel objectif ?

Spice Route Solutions propose ses services pour des opérations de fusion-acquisitions, notamment pour les entreprises suisses et européennes en Inde.

Je propose aussi de faciliter la conduite de projets entre la Suisse et l’Inde. Incompréhension mutuelle, problèmes de deadlines, mode d’expression complètement différents (doit-on reparler des multiples interprétations du oui indien ?) : des problèmes de communication sont souvent à l’origine des échecs entre l’Europe et l’Inde.

Personnellement, après 10 ans en Inde, je continue de baigner au quotidien dans cette double culture française et indienne puisque mon mari est indien. Je n’ai aucun problème à décrypter, pour un siège suisse, les comportements des Indiens. Je peux faciliter la communication entre les entreprises indiennes et européennes, fluidifier les rapports tout en assurant la partie project management, le respect des budgets et des deadlines.

 

Spice Route Solutions s’adapte aux besoins de la Suisse et l’Inde

L’objectif de Spice Route Solutions est de trouver la meilleure solution pour les entreprises ayant un projet ou un besoin en Inde. Ou les entreprises indiennes en Europe. Mon réseau en Inde est suffisamment vaste et varié pour répondre à quasiment tous les besoins des entreprises européennes, sans compter l’expérience acquise au cours des années à l’IFCCI.

Pour mes clients indiens, j’ai également mis en place un intéressant réseau en Suisse avec la Chambre de Commerce indo-suisse, Switzerland Global Entreprise (l’équivalent de Business France Suisse)…

 

Quelle concurrence pour un nouvel acteur sur ce marché ?

Pour Laura Prasad, pas de quoi s’affoler. Il existe bien sûr une certaine concurrence sur ce marché, de l’entrée sur le marché, le support sur place, la comptabilité… Mon plus gros atout, c’est mon réseau. J’ai des contacts sûrs et éprouvés dans toute l’Inde, ce qui me permet de proposer des solutions sur-mesure à mes clients. L’entreprise peut avoir besoin sur place d’une structure légale, de recruter des équipes sur place, elle a des besoins en comptabilité, audit, taxation, de trouver des locaux adaptés… Spice Route a les ressources nécessaires pour l’aider. De plus, et c’est là un aspect très souvent sous-estimé par les consultants, mes partenaires indiens ont l’habitude de traiter avec des clients européens. Ils savent comment travailler avec eux, même si les cultures et les habitudes des deux pays sont à l’opposé l’une de l’autre.

 

De mon côté, je suis flexible : je peux travailler le temps nécessaire et de la façon voulue par l’entreprise. En part time ou à plein temps, assurer le suivi ou laisser l’entreprise voler de ses propres ailes, selon ce qui lui convient.

 

Et quelles sont les relations entre la Suisse et l’Inde ?

La Suisse est le 5è partenaire commercial de l’Inde. 250 entreprises suisses sont basées en Inde. Parmi elles, de grandes entreprises comme Novartis, Nestlé, Roche qui sont installées en Inde depuis longtemps.

Une centaine d’entreprises indiennes se sont implantées en Suisse, comme Infosys, TCS, ou de grandes entreprises pharmaceutiques… On compte aussi quelques entreprises en construction. Le luxe attire les investisseurs: montres/ bijoux. Il n’est pas rare que des Indiens rachètent des entreprises suisses.

L’import export marche bien entre les deux pays, explique Laura Prasad. L’Inde exporte ses services IT, du textile et des vêtements, des produits chimiques et pharmaceutiques, du matériel non électrique, des produits à base de cuir.

De la Suisse vers l’Inde, on note une importante exportation de lingots d’or, mais aussi de produits chimiques et pharmaceutiques, des équipements de transport, de l’ingénierie.

Enfin, la Suisse attire car elle est au cœur de l’Europe. C’est une porte d’entrée idéale sur le marché européen, ce que les Indiens ont bien compris… Et entre la Suisse et l’Inde, il y a Spice Route Solutions.

Laisser un commentaire