L’Inde, un monde d’opportunités

L’Inde serait-il le nouvel el dorado des affaires? Pour qui veut tenter sa chance, conquérir de nouveaux marchés, assurer son développement à l’international, c’est en tout cas  un nouveau monde d’opportunités qui s’ouvre aux entrepreneurs.

Des opportunités de nouveaux marchés

Avec 1,2 milliard d’habitants, l’Inde offre des débouchés énormes. La classe moyenne représente 5 à 10 % de la population et est en pleine expansion. D’autant plus que, d’ici à 2020, 80 % de la population indienne devrait avoir accès à l’éducation.

L’Inde est aussi un pays jeune (en dépit de sa culture millénaire) : en 2005, les 15-24 ans représentaient 214 millions d’Indiens. En 2030, ils seront 240 millions. Contrairement à la Chine, l’Inde ne risque pas de connaître un vieillissement de sa population.

« Cette société jeune, entièrement connectée en l’espace de quelques années (l’Inde a le 2e parc mondial de téléphones et d’internet mobiles dans le monde, après la Chine) est informée et exigeante.»

Autre raison de se réjouir pour les PME-PMI :  l’Inde jouit d’une économie toujours solide. « Le taux d’épargne et d’investissement est élevé (32 % du PNB), les besoins du marché intérieur sont énormes dans tous les domaines , le capitalisme privé , souvent familial ,est dynamique , l’industrie des services informatiques ,en plein regain, est plus que jamais une « pépite », de nombreux États se développent très rapidement . »

Des opportunités pour l’innovation

Longtemps considérée comme un pays du tiers monde, notamment en raison de la forte proportion de la population qui vit sous le seuil de pauvreté (37%), l’Inde est aussi un véritable laboratoire à ciel ouvert.

Premier pays asiatique à avoir réussi la mise en orbite d’une sonde autour de Mars… et ce avec un budget inférieur au film Gravity, c’est le pays de l’innovation « frugale » par excellence. Frigo sans électricité, électrocardiogramme de poche,l’Inde innove pour adapter la technologie à son environnement. Dans un contexte de restriction des ressources naturelle, faire plus avec moins devient le mantra des entrepreneurs.

Des opportunités pour se développer

L’économie indienne s’est ouverte au début des années 1990 et, depuis une dizaine d’années, toutes les multinationales s’y sont implantées (L’Oréal, Cap Gemini, Areva, IBM, Veolia…..), de même que les multinationales et des SSII. Mais le mouvement va également en sens inverse. C’est en Inde que seraient nées  le plus grand nombre de multinationales (Tata, Infosys…) ces dernières années.

Il est aujourd’hui impossible, pour un étranger de s’implanter seul en Inde. Il est nécessaire de nouer un partenariat ou un accord avec un correspondant indien. Pour les PME-PMI et les entrepreneurs, c’est une occasion d’envisager son développement en Inde, mais aussi au-delà.

Des opportunités… pour se faire des cheveux blancs ?

Mumbai skyline at night, India

© mathess – Fotolia.com

L’Inde est la plus grande démocratie du monde : d’un point de vue éthique, c’est rassurant. D’un point de vue législatif, en revanche, les choses se gâtent : toute réforme de fond doit être acceptée et adaptée par les 28 états. Or ceux-ci connaissent des niveaux de développement très différents qui va du Gujarat en pleine expansion, au Rajasthan, traditionnel et rural. « Voilà pourquoi la TVA indienne est toujours dans les limbes. Les marges de manœuvre des États sont importantes, et leurs compétences n’ont cessé de s’élargir. Si de nombreux projets d’infrastructure sont au point mort, ce n’est donc pas uniquement le fait du gouvernement central. Selon la banque JP Morgan, sa responsabilité ne peut être invoquée que dans 8 % des 50 projets actuellement bloqués. ».

Concernant l’administration, la réponse est unanime : mieux vaut éviter au maximum d’avoir affaire à elle, sous peine de perdre beaucoup de temps et d’énergie en vain.

Un pays en pleine mutation

D’autant plus que les Indiens d’aujourd’hui sont en train d’opérer une véritable mutation, « induite par quatre facteurs – estime Philippe Humbert– la démocratie et l’émergence politique des classes /castes pauvres, l’estime de soi et l’ambition, le progrès technique et la révolution informatique. Toutes ces forces sont tendues vers deux objectifs, l’amélioration de la vie matérielle, et l' »empowerment »  c’est à dire la possibilité de pouvoir influencer son propre destin. »

 

The Indian Project donne la parole aux entrepreneurs, aux chefs d’entreprise qui se sont implantés en Inde. Vous souhaitez vous aussi partager votre expérience? Vous songez à vous implanter en Inde et souhaitez en parler ? Vous avez connu des déboires en Inde et souhaitez également en parler? Contactez-nous

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.theindianproject.com/inde-monde-opportunites/

Load more

%d blogueurs aiment cette page :